Historique

L’Avenir Subbuteo Hennuyer a été créé en juin 1991, suite à la fusion de deux clubs distants d’à peine 15 km : le Bosquetia Subbuteo Club Frameries et le Subbuteo Club Villers-St-Ghislain. Parlons tout d’abord de ces deux clubs.

Le B.S.C. Frameries a été créé début 1982 par deux jeunes footballeurs du Bosquetia Frameries (d’où le nom) : Xavier Urbain et Patrick Dufrane avec l’aide de Guy Huart entraîneur du même club. Suite à l’arrêt de ces derniers, Olivier Père a repris le flambeau et, très vite, le nombre de membres a augmenté pour atteindre le cap des 40. La majorité des membres de l’époque étaient de jeunes footballeurs du club local qui mêlaient agréablement football de table et de plein air. Au niveau des résultats, après des débuts relativement laborieux, les Framerisous enregistrèrent quelques bonnes performances mais presque uniquement dans les catégories des jeunes. Le club organisait aussi, à Frameries, un tournoi national très bien côté qui réunissait, chaque année au mois de janvier, plus de 100 participants.

Fin 1987, sous l’impulsion de Jean Poivre, naissait le club de Villers-St-Ghislain, petite localité d’environ 500 habitants. Le nombre de joueurs était relativement restreint, mais, très vite, le club allait obtenir des résultats à faire pâlir d’envie des entités beaucoup plus anciennes grâce principalement à deux jeunes surdoués, Bertrand Sartisse et Fabian Brau. Il est vrai que Jean n’hésitait pas à sillonner les routes du royaume, voire celles d’Europe, pour permettre à ses jeunes pousses de progresser.

Les deux clubs collaboraient régulièrement pour les déplacements et de véritables amitiés se créèrent entre joueurs et dirigeants des deux camps. Il apparut alors clairement que pour continuer à progresser tant au niveau sportif qu’au niveau organisationnel, il était nécessaire que tout ce beau monde ne forme plus qu’un seul club.

Dirigé par un tandem Jean Poivre – Olivier Père, le club se lança dans l’organisation d’un tournoi international devenu aujourd’hui un des plus réputés sur la planète football de table. Dans le même temps, avec une formation pourtant inexpérimentée, l’équipe première allait très vite atteindre le top niveau mondial pour ne plus le quitter jusqu’à aujourd’hui. Mais la vocation principale du club était la formation. L’ASH constituait d’ailleurs le principal réservoir des équipes nationales de jeunes. De très nombreux titres nationaux et internationaux furent remportés chez les juniors, cadets et minimes, d’abord, puis, plus tard, en open. Et que dire des féminines! Delphine Dieudonné, âgée à peine de 14 ans, gagne en 1994 sa première coupe du monde qui est aussi la première du club. Elle poursuivra sur sa lancée puisqu’elle a remporté, jusqu’à présent, presque toutes les éditions suivantes auxquelles elle a participé (10 sur 11). C’est, à l’heure actuelle, la meilleure joueuse que le football de table ait enfanté.

Actuellement, l’équipe première fait toujours partie de l’élite belge. En effet, même si nos meilleurs joueurs délaissent quelque peu les classements individuels, ils se donnent sans compter pour leur priorité: les compétitions interclubs. Cette année, après un départ difficile, notre club a terminé le championnat de Belgique à la 3ème place, se qualifiant ainsi pour la 21ème fois d’affilée pour la coupe d’Europe.

Depuis quelques années, le club a de nouveau beaucoup travaillé au niveau de la formation grâce à l’implantation du nouveau local au sein d’une école primaire. Les résultats concrets ont vite dépassé les espérances. Il y a de nouveau près de 30 membres dont une importante proportion de jeunes. Et les premières performances de ceux-ci nous encouragent à persévérer.

L’A.S.H. est donc plus que jamais un club qui gagne, un club qui bouge !

 

Olivier Père

Comments are closed.